FANDOM


Les Xélènes sont une race dominante de la Fédération Intergalactique basés sur Nalok (ainsi que dans tout le système Ol'garis).

Biologie Modifier

Lex Xélènes sont des humanoïdes assez grands et à la carrure épaisse. Leur corps n'est pas très creusé et présente une grande continuité entre ses segments (il est difficile de voir leurs articulations par exemple) mais est recouvert d'une peau épaisse et rugueuse, parcourue d'excroissances rigides faisant penser à des petites cornes, de quelques millimètres à 5 centimètres, et qui se répartissent généralement de manière symétrique sur les segments antérieurs et postérieurs moyens et proximaux ainsi que sur le dos et sur la tête.

Leur tête est étirée vers l'arrière et présente des arrêtes vives (elle prend donc la forme d'une pyramide tronquée aux faces arrondies) et leur bouche est fermée par deux jeux de maxillaires : les maxillaires primaux, d'ouverture horizontale et pourvus de dents majoritairement plates et les maxillaires seconds, d'ouverture verticale, très fins et sans dents (et ne fermant pas complètement).

Les Xélènes sont des créatures à squelette cartilagineux. Ce squelette est assez robuste et dispose de capacités de régénération assez importante, ce qui est à la fois un avantage (car il se répare assez vite) mais également un désavantage (car il se répare n'importe comment).

Le cerveau des Xélènes est trilobé et la région relative aux sens est souvent très développée, notamment dans le domaine de l'ouïe (où ils entendent sans problème les infrasons et les ultrasons) et dans le domaine de la vue, où ils semblent d'ailleurs capter les infrarouges.

Histoire Modifier

La civilisation Xélène est très ancienne (elle en est à presque 30,000 ans d'apogée, contre à peine 15,000 ans pour les Humains); mais paradoxalement, elle est loin d'être la plus développée de tout le Grand Amas, et rivalise à peine en technologie avec les Humains. Ce léger "retard" s'explique par les nombreuses contraintes qui ont dicté leur évolution, et notamment des contraintes écologiques, Nalok étant une planète assez peu clémente.

On pense qu'à l'origine, les Xélènes vivaient principalement sous terre afin d'éviter les radiations mortelles de leur étoile. Lorsque ce dernier a fini par perdre de son énergie, ils bougèrent vers la surface et apportèrent les fondements de leur civilisation en fondant les premiers clans.

Pendant très longtemps, les clans Xélènes se disputèrent les territoires viables de Nalok (alors peu nombreux) tout en essayant de développer leurs villes, qui s'étendirent de plus en plus.

Au fil des âges, les conflits entre clans ont fini par disparaître, mais une certaine rivalité demeure, rivalité qui ne cessera jamais de relever la vie des Xélènes.

Aujourd'hui, le manque de place et la curiosité ont poussé ce peuple à venir s'installer sur les lunes de Nalok, puis dans le reste du système Ol'garis, avant de terminer de coloniser leur nébuleuse et de finalement rencontrer les Humains.

Culture Modifier

Les Xélènes furent jadis un peuple très belliqueux, l'expansion territoriale étant un argument amplement suffisant à la guerre permanente. Aujourd'hui, les gouvernements sont très unis, mais il subsiste encore un très fort sentiment d'appartenance à une ville (comme à un clan) chez une majorité de la population, ce qui peut avoir des conséquences aussi bien bénignes lorsqu'il ne s'agit que de propos déplacés, que catastrophiques, comme en témoignent les nombreuses guerres de rue dans les banlieues des capitales.

De par les conditions un peu particulières que présente leur planète, les Xélènes placent l'écologie au centre de leur développement, question de survie. En effet, la magnétosphère de Nalok est assez ténue et ne filtre que peu de radiation de son étoile; la seule chose qui fait que la planète est aujourd'hui vivable est sa mince et fragile couche d'ozone et gaz nobles, que les Xélènes essayent tant bien que mal d'entretenir.

Depuis le début de la conquête spatiale, ces considérations ont cependant été amoindries, les autres planètes qu'ils habitent étant beaucoup moins exigeantes que Nalok; mais elles restent importantes dans leurs façons de concevoir des solutions.

Organisation politique Modifier

Les Xélènes tiennent avant tout à leur indépendance, et c'est pourquoi les territoires sont découpés en états au gouvernement semi-indépendant. Il y a un gouvernement central qui dicte certaines lois (sur l'import/export et sur les taxes notamment), mais la majorité des décisions se font au niveau des états eux-mêmes.

Les états (Taal) sont dirigés par des Niihar'tol (que l'on pourrait traduire par "gouverneurs"), et sont regroupés en Taalo'ki qui sont dirigés par des Yin'kraa (consuls). Ces sortes de "super-états" sont eux-mêmes regroupés pour former une planète ou une colonie (les Xélènes ne font pas la distinction) qu'ils appellent Ore'staa li et qui sont dirigés par un conseil, le Minktree L'i Ore (littéralement, "à la tête des planètes").

Il n'y a pas d'institution qui dirige tous les conseils, mais une certaine entente est présente entre eux.

À noter que tous ces organismes ont un pouvoir à la fois législatif et exécutif. Le pouvoir judiciaire est dispensé par des tribunaux à 3, 5 ou 11 juges suivant la gravité des faits, et avec des variantes lorsque les crimes concernent un domaine particulier (militaire, du travail, etc.).