FANDOM


Les Oreks sont une race des Républiques Galactiques Unies en provenance d'Iskran et actuellement "vassalisée" par les Narfems.

Biologie Modifier

Les Oreks se présentent sous la forme d'humanoïdes relativement massifs (surtout chez les mâles) à la stature généralement debout, mais pouvant adopter une stature voûtée voire quadripède dans certains cas.

Leur peau est épaisse et pourvue de fourrure aux poils relativement nombreux et assez longs, dont les variétés phénotypiques sont très diversifiées, avec des couleurs sombres tournant autour du vert, du bleu, du rouge et du gris, et pouvant présenter des ornements type rayures, liserés ou même taches par endroit.

Leur tête est généralement surmontée de deux cornes droites symétriques (parfois plus) et ils disposent de deux oreilles pointues assez hautes (entre 10 et 15 cm) sur les côtés de la tête.

Ils possèdent une queue peu agile, reliquat de leur évolution, et qui les aide à se stabiliser.

Les Oreks sont des créatures massives et puissantes, particulièrement adaptées à la chasse et à la survie en milieu hostile. Leurs muscles sont capable d'une importante tension et leurs os sont particulièrement solides et lourds (ce qui explique leur stature parfois voûtée).

Les extrêmités de leurs membres sont munies de griffes rétractiles dont la longueur varie entre 3 et 15 cm.

Pour pallier à d'éventuelles avaries systémiques, la plupart des organes des Oreks sont en double (coeurs, foies, rates) voire en triple (poumons, reins, etc.).

Histoire Modifier

Contrairement à la Fédération Intergalactique et à l'Union Sainte des Galaxies, les RGU n'ont aucune règle relative à la découverte de nouvelles espèces à des stades technologiques peu avancés.

Ainsi, aux alentours d'E4A140, les agents des RGU ont débarqué sur Iskran et ont tenté d'éduquer les Oreks de force afin de les intégrer au sein des Républiques (et d'en faire des soldats, a priori).

Les individus les plus hauts placés se sont montrés très hostiles envers cette initiative, mais quelques individus d'ordres inférieurs ont décidé de se prêter au jeu, voyant là une occasion de se sortir de leurs conditions déplorables.

Ceci dit, dans la globalité, cette tentative fut un échec cuisant pours les Républiques, qui ne récoltèrent que quelques milliers d'Oreks peu civilisés.

Après de très longues études de deux mois sur ce peuple, les RGU établirent que les Oreks étaient des créatures grégaires et chasseuses; ils décidèrent alors de rectifier leur façon de faire et envoyèrent l'armée sur Irskran, afin de montrer à ce peuple les vertus de la guerre et des armes.

L'accueil fut bien meilleur, et nombre d'Oreks s'engagèrent alors sur les vaisseaux de l'armée des RGU, constituant alors une force de frappe importante, assoiffée de sang et de domination.

Culture Modifier

Les Oreks vivent dans un système archaïque de castes et de clans extrêmement fort. Les individus faibles sont généralement rejetés et les plus puissants gouvernent les autres, généralement à leur avantage.

Sans surprise, les Oreks sont des chasseurs nés. Ils entretiennent beaucoup de violence envers leur environnement ainsi qu'envers leurs semblables, et il n'est pas rare de les voir s'entretuer ou organiser de grandes chasses sans autre intention que l'amusement.

Bien sûr, il existe des exceptions à la règle, surtout au niveau des ordres inférieurs de la société, qui tentent désespérément de souscrire à un autre genre de culture (on prendra pour exemple la désormais célèbre Arkka Abryevsky). Fort heureusement, la première venue des RGU a permis d'appuyer ces efforts, même si leur seconde venue a probablement achevé de les anéantir.