FANDOM


La Fédération Intergalactique ou FIG (parfois simplement appelée "Fédération") est un organisme politico-économique rassemblant un grand nombre de peuples et de territoires au sein du Grand Amas, fondé sur le libéralisme et l'échange économique.

Il s'agit de l'une des trois grandes "factions" qui se divise cette zone, avec l'Union Sainte des Galaxies et les Républiques Galactiques Unies.

Histoire Modifier

Les prémisses Modifier

Peu après l'arrivée des Humains sur New Gaïa, ces derniers ne tardent pas à faire la découverte d'un peuple qui leur est, sur bien des points, relativement analogues : le peuple des Xélènes.

Un jour, une navette Xélène demanda à se poser sur New Gaïa. Elle semblait contenir un diplomate Xélène et son escorte. Le responsable des affaires aliènes décida alors de convier le diplomate à un entretien, mais la barrière du langage était trop importante pour en tirer quoi que ce soit. Au bout d'interminables tentatives de compréhension, les deux partis semblèrent s'être mis d'accord : 5 Xélènes allaient rester sur New Gaïa, et 5 Humains partiraient sur Nalok, planète-mère des Xélènes.

L'échange dura trois années néo-gaïa-tienne, et chaque race retourna à se planète d'origine, enrichies de nouvelles relations et d'une nouvelle langue; cet événement restera inscrit dans l'histoire comme « première entente Xélèno-Humaine ».

Mais bien sûr, les deux peuples ne pouvaient pas simplement en rester là. Ils se rendirent compte qu'ils devaient être parmi les premiers à voyager de cette façon dans l'espace, et que d'autres civilisations n'allaient pas tarder à les rejoindre. C'est alors que naquit une idée grandiose : pourquoi ne pas former une alliance ?

L'idée était simple : d'une part aider les civilisations en voie de voyage spatial, puis former des liens économiques forts avec eux; et d'autre part mettre un certain nombre de ressources en commun pour le libre échange et l'exploration des galaxies environnantes de MW-112.

Cet acte fondateur de la Fédération marqua la fin de la troisième ère et le début de la quatrième.

L'expansion Modifier

Progressivement, de nouveaux peuples se rallièrent à la Fédération (que ça soit par intérêt économique, politique ou technologique ou alors par peur de se faire assimiler de force), qui devint rapidement la structure englobante de très nombreux flux économiques et de personnes.

Bien sûr, cette quantité massive d'habitants de même que les proportions gigantesques que prenaient les institutions de la Fédération conduisirent ses dirigeants à choisir une planète afin de la représenter; une sorte de capitale économique et politique.

Une planète neutre et tout juste habitable fut choisie : Altas, 2 fois plus grande que New Gaïa, une planète-ville gigantesque abritant quelques millions de milliards d'individus de toutes les races et de tous les rangs sociaux ainsi que le siège des plus grandes institutions de la Fédération (de même que celui de quelques grandes mégacorporations).

Aujourd'hui Modifier

Après presque 200 ans d'existence, la Fédération Intergalactique compte aujourd'hui près de 2e23 d'habitants et rassemble une dizaine de races aux cultures très différentes.

Elle concentre également une quantité phénoménale d'argent et de capitaux, et draine chaque jour des flux économiques, démographiques et informatiques aux proportions exceptionnelles.

Fonctionnement Modifier

Pour des raisons de simplicité, la langue officielle de la Fédération est la langue Humaine (l'anglais), qui ne contient que 28 caractères en général, et qui est assez facile à apprendre.

Le centre névralgique de la Fédération se trouve à Altas, mais il n'est pas rare que certaines institutions (notamment les institutions juridiques) se déplacent pour rendre leurs décisions.

Il est à noter que la Fédération est une faction prioritairement économique. En aucun cas elle ne se mêle des affaires des peuples qui la composent sans qu'elle n'y soit conviée, auquel cas elle peut éventuellement servir de juge de paix. Mais son rôle premier est de réguler l'entente entre les peuples d'un point de vue macroscopique.

Les institutions de la Fédération sont presque toutes des "chambres", c'est à dire des organismes indépendants constitués d'une assemblée (un ensemble d'élus qui prennent les décisions relatives à leur chambre) et d'un ministère (c'est-à-dire les personnes s'occupant de mettre en application ces décisions).

Les élus de la Fédération le sont la plupart du temps par suffrage universel auxquels ne participent que certains agents administratifs de chaque peuple. Il peut arriver qu'ils soient nommés par d'autres élus ou par des gouvernements.

Institutions économiques Modifier

Bien que le libéralisme soit au cœur des fondements de la Fédération, il est impossible d'organiser un territoire aussi grand et aussi peuplé que le sien sans interférer un minimum avec les états qui le composent.

Chambre des taxes et de l'import/export (IET) Modifier

L'import-export and taxes est un organisme important qui se charge de réguler l'imposition que reçoivent les marchandises qui transitent dans, depuis et vers la Fédération. Elle est également en charge de mettre en place les autorisations et les modalités de circulation pour certains types de marchandises (par exemple, un particulier ne doit pas transporter plus de sa masse en alcool dans son vaisseau) ainsi que les visas d'importations, pour les relations économiques trans-factions.

Institutions politiques Modifier

L'United Army Modifier

Relations avec les autres factions Modifier

Avec l'Union Sainte des Galaxies Modifier

Les relations entre la FIG et l'USG ont toujours été particulièrement complexes. Leur rencontre marqua le début de la Première Guerre Inter-Galactique; et même après la fin de cette dernière, une tension importante subsiste entre les deux entités, alimentée (notamment) par leur rivalité sur le plan idéologique et culturel.

Avec les Républiques Galactiques Unies Modifier

Officiellement, la Fédération et les Républiques n'entretiennent strictement aucune relation; mais dans les faits, la Fédération exporte et importe certaines marchandises depuis les Républiques (notamment des biens manufacturés bon marché).

Durant la Deuxième Guerre Inter-Galactique, alors que la Fédération était aux prises avec l'Union Sainte, les Républiques se mirent à empiéter sur les territoires en bordure de cette dernière. Depuis cet acte, les relations entre les deux factions sont devenues beaucoup plus tendues.